La génération Y et l’entreprise

generation Y

L’arrivée de la génération Y sur le marché du travail a bouleversé beaucoup de codes dans le monde de l’entreprise. Cette nouvelle masse salariale qui a grandi avec internet a développé beaucoup de différences avec ses aînés. L’équilibre entre la vie professionnelle et personnelle s’en est retrouvé inversé. Le principal atout d’une entreprise n’est plus la carrière qu’elle propose, mais bien les concessions qu’elle est prête à faire pour ses salariés.

Adaptabilité et compromis

Les jeunes diplômés ont conscience de leurs atouts et n’hésitent pas à en jouer. Le premier emploi n’est que temporaire, c’est une plate-forme pour accéder rapidement à des connaissances et des responsabilités plus importantes. Le nouvel arrivant peut alors négocier les meilleurs avantages possibles en faisant jouer la carte de la concurrence. Et le jour où l’entreprise ne peut plus continuer à faire monter la mise, c’est le départ.

Il faut donc mettre en avant ses avantages, et être prêt à écouter les demandes : aménagement du temps de travail, salaire… Des locaux spacieux, confortables et lumineux sont presque devenus un minimum, tout comme une salle de repos équipée pour la détente. Trouver le juste équilibre entre permissivité totale et une mauvaise réputation peut être délicat. Selon le secteur, l’histoire et le style de l’entreprise, il faut trouver une personnalité propre pour attirer et se distinguer.

Le dynamisme et la cohésion au service de l’efficacité

Si l’entreprise doit savoir se montrer souple quand il le faut, elle ne doit pas paraître molle pour autant. Les jeunes diplômés sont à la recherche d’expériences intéressantes et de challenges à relever : autant profiter au maximum du temps passé ensemble ! Il faut donc savoir fédérer et motiver, et le plus tôt possible de préférence. Pas la peine d’attendre qu’un collaborateur soit sur le départ pour lui faire comprendre combien on tient à lui. Vous pouvez pour cela avoir recours à plusieurs méthodes : un tuteur pour chaque nouvel arrivant, pot d’accueil, présentation des projets en cours de l’entreprise…

Une des caractéristiques de ces nouveaux travailleurs c’est leur volonté de donner un sens à leur travail. Ils ont besoin de comprendre ce qu’ils font, et pourquoi ils le font. La transversalité au sein des entreprises s’est beaucoup développée. Les différents services se rapprochent les uns des autres pour travailler ensemble et apprendre à se connaître. Une entreprise dans laquelle tout le monde se connait (dans la mesure du possible, bien évidemment) sera plus efficace, ses collaborateurs seront plus attachés et investis. Là encore différentes solutions existent, notamment autour du team-building et des événements incentive.

 

Alors qu’on parle encore des changements apportés par la génération Y, la suivante se prépare à son tour. Les digital natives, ou génération Z sont déjà en train de faire leur apparition sur le marché du travail. Hyper connectés et demandeurs d’une transparence de plus en plus importante, il ne faut pas douter qu’ils vont eux aussi apporter leur lot de bouleversements, peut-être plus importants encore que leurs aînés. Réponse dans quelques années !