Investissement locatif : ancien ou neuf ?

De nos jours, beaucoup de personnes se posent cette question : devons nous investir dans de l’ancien ou du neuf ? Une interrogation récurrente que se pose chaque potentiel acquéreur d’un bien immobilier. Mais quand est-il réellement.

Investir dans le neuf une bonne ou mauvaise idée ?

La plupart du temps, investir dans l’immobilier est une bonne idée. En ce qui concerne l’investissement dans le neuf, cela dépend des attentes et budgets de chacun. Néanmoins certains facteurs peuvent orienter votre choix comme par exemple la réduction d’impôt via la loi Pinel ou le dispositif Censi-Bouvard. Pour rappel, la loi Pinel vous permet de bénéficier d’une déduction fiscal de l’ordre de 12 à 21% du prix du logement si celui-ci est loué au minimum 6 à 12 ans. Attention, cette loi s’applique uniquement sur un logement loué nu et pour certaines conditions (localisation, ressources, loyer, …). A propos du dispositif Censi-Bouvard, celui-ci permet de réduire ses impôts de 11% du montant de l’investissement pour un engagement locatif de 9 ans. De plus, cette solution vous permettra de récupérer la TVA. Sachant tout ça et toutes les potentielles économies que l’on peut réaliser cela peut fortement orienter notre choix. Outre ces différents dispositifs, l’investissement locatif dans le neuf reste une valeur sûre. Autre point positif, toutes les nouvelles constructions disposent des nouvelles avancées technologiques en terme d’isolation thermique, de système de chauffage, … (à l’instar de l’ancien non rénové) ce qui induit de nouveau de potentielles économies. D’autres parts, acheter dans le neuf vous permettra de constituer un patrimoine durable et de bénéficier d’une rente locative qui dans un premier temps remboursera votre crédit.

Les atouts non négligeables de l’ancien

L’histoire et le charme de l’ancien en séduise plus d’un. Certains peuvent penser que le neuf est « aseptisé » en comparaison à l’ancien qui a du « vécu ». Facteur très personnel, investir dans l’ancien peut s’avérer être très lucratif si on tombe sur la bonne occasion. Afin de ne pas se ruiner, certains critères sont à prendre en considération. Tout d’abord son emplacement, élément primordial, la localisation du bien fait beaucoup. Le prix du loyer pourrait être plus ou moins apportant si celui-ci est situé dans le centre-ville ou un quartier historique, s’il est desservit par les transports en commun, s’il y a des commerces … La demande (forte ou faible) dépend grandement de la localisation, si le quartier est prisé vous aurez aucun mal à le louer, vous êtes sûr d’avoir des rentrées d’argents. Autres facteurs décisif : l’aspect pécunier. En effet, l’argent est également un facteur important dans toutes décisions d’investissement locatif. Tout comme le neuf, l’ancien dispose aussi d’aides des contribuables qui peuvent vous permettre de défiscaliser. Si votre but est de défiscaliser, vous devez vous orienter vers des biens à rénover ainsi que sur de la location meublé non professionnelle. De plus, dans certaines situations les prix de l’ancien peuvent être moindre en comparaison au neuf.

Composer son bouquet, les cinq règles fondamentales

L’art de composer un bouquet de fleurs dépend essentiellement des variétés de fleurs et l’effet que vous souhaitez reproduire. Équilibre, répartition et mise en valeur font également partie des points à respecter dans une composition florale. Pour vous aider à réaliser vous-même votre bouquet, voici pour vous, les cinq règles incontournables pour réussir un bouquet digne de ce nom.

Les couleurs

La première étape consiste à choisir les couleurs que vous souhaitez mettre en valeur et qui rehausseront la beauté de votre bouquet. Veillez à ne pas mettre trop de couleur. Deux à trois sortes de couleurs suffiront. Pour cela, vous pouvez choisir une couleur pastel que vous associerez avec une couleur plus terne comme le blanc ou le vert pour rappeler la nature. Certaines règles outres que celles citées précédemment sont à prendre en compte, qu’il s’agisse de trouver des fleurs à Montpellier sud ou dans une autre ville de France

Les types de fleurs

La seconde partie est le choix des fleurs. Pour un bouquet réussi, choisissez au moins trois variétés de fleurs. Par exemple, vous pouvez composer avec une rose, une pivoine et une agapanthe. Pour faciliter votre choix, vous pouvez fixer un thème par rapport à ce que vous souhaitez réaliser à savoir exotique, champêtre, raffiné…

Rajouter des éléments non fleuris

La troisième étape est surtout une question de détail. Il s’agit des touches particulières avec des feuillages, du mousse, des plantes grasses ou encore des baies. Ces éléments supplémentaires sont importants pour donner du relief à votre bouquet.

La composition

La quatrième règle est la composition en elle-même. Toutes les tiges doivent être dressées dans le même sens. Veillez à bien répartir les fleurs et les éparpillant en masse de couleurs et par type de variétés.

Le vase

Le choix du vase est la cinquième étape de votre travail. Sans lui rien ne sert de composer. Tout va dépendre du type et de la hauteur de vos fleurs. Peu importe la matière, qu’il soit en verre, en terre cuite ou en plastique, il faut surtout prendre en compte la taille et le diamètre.

Comprendre la pelade : les symptômes et évolutions

 

La pelade est une forme de chute de cheveux qui se présente par plaque, contrairement à la calvitie. Il s’agit d’une maladie immunitaire, dont la raison peut être héréditaire. Cette perte de pilosité peut se manifester sur toute ou une partie du cuir chevelu. Bien que certains traitements puissent favoriser la repousse des cheveux, on ne peut pas pour autant être sûre de l’impossibilité des récidives.

Comment se manifeste la pelade ?

Plusieurs facteurs peuvent provoquer la pelade. Outre l’hérédité, les infections virales, le stress aigu ou encore une exposition excessive à un produit chimique peut aussi en être la cause. La plupart des personnes touchées par cette maladie risquent de ne plus voir leurs cheveux repousser, bien que le cas soit quasiment rare.

La forme la plus courante de la pelade se manifeste par une perte entière de cheveux sur la zone touchée. Les plaques dégarnies sont bien distinctes, claires et lisses. Leur taille peut varier 1 et 5 cm de diamètre.

Généralement, on distingue deux types de pelade. Il y a la pelade décalvante qui apparaît quelques zones du cuir chevelu. Il y a aussi la pelade universelle qui touche toutes les zones pileuses.

 

Comment s’évalue la maladie ?

Bien que la pelade ne soit pas une maladie grave, une forme récidivante peut un jour réapparaître. On l’appelle aussi pelade nerveuse. Les personnes affectées verront leur qualité de vie se dégrader. Ce qui peut entraîner un manque de confiance en soi.

On ne peut pas autant garantir que les traitements contre la pelade peuvent être efficaces, pour ne pas dire qu’aucune guérison n’est possible. On peut par contre affirmer qu’une évolution de la maladie est possible, mais reste imprévisible. Cela peut même varier d’une personne à une autre. Chez certaines personnes, la repousse des cheveux peut être visible au bout d’un an. Chez d’autres, cela reste impossible.

Chez les personnes qui ne voient aucune guérison, la pelade nerveuse pourrait provoquer d’autres dégâts, comme la perte des sourcils et des cils.

Dans le cas où la pelade ne se guérit pas toute seule après un an, certains médecins prescrivent une application locale de corticoïde pour permettre aux cheveux de repousser. Il y a aussi les médicaments à base de cortisone. D’autres solutions comme la phytothérapie sont aussi possibles. C’est un traitement assez puissant qui requiert une prise en charge sérieuse d’un professionnel des cheveux.

Pourquoi investir à Bordeaux ?

La ville de Bordeaux est l’une des plus belles villes de France. Elle est située dans le sud-ouest de la France. Préfecture du département de la Gironde et chef-lieu de la région Nouvelle-Aquitaine, Bordeaux est une des villes les plus importantes du pays (6e ville de France), dispose d’une très bonne visibilité et d’un patrimoine exceptionnel qui attire de nombreux touristes. Quels sont les avantages à investir dans cette ville ?

Pour son patrimoine

Vous avez décidé d’investir dans l’immobilier ou dans un autre type de bien ? Votre courtier immobilier Bordeaux vous parlera sans doute du riche patrimoine de la ville. Elle est reconnue comme étant l’une des plus belles villes de France pour ses nombreux monuments et édifices classés au patrimoine mondial de l’Unesco. C’est donc un plaisir de se promener dans Bordeaux et de découvrir ses différents monuments qui datent, pour une grande partie, du Moyen-âge. Des monuments qui font la fierté des habitants de cette agglomération.

Pour sa position géographique

Grâce à la proximité du bassin d’Arcachon et la côte Basque et Landaise, Bordeaux est à 60 kilomètres de l’océan Atlantique, il est donc très agréable d’investir dans une ville qui dispose d’une ouverture unique sur la mer. La position géographique de la ville lui offre des hivers doux et de beaux étés, chauds et ensoleillés, idéals pour faire le plein de vitamines D ! Ce climat favorise la région et lui offre un environnement riche et naturel, très agréable.

Pour ses vignobles

Bordeaux est la capitale du vin ! C’est une ville mondialement connue pour la qualité de ses vignobles et des vins qui y sont produits. Il y a, à Bordeaux, pas moins de 119 000 hectares de culture et plus de 60 appellations de vins. Des touristes du monde entier viennent à Bordeaux pour découvrir et déguster du vin. La ville organise de nombreux événements autour de l’histoire et de la viticulture, pour ainsi vous permettre de découvrir ce qui fait la force de la ville et de sa région.

Pour son dynamisme

La vie économique de Bordeaux tourne autour de la Garonne, le fleuve emblématique où la ville a pu se développer et s’organiser. Ce qui lui permet d’être très ouverte sur l’océan. De plus, l’agglomération étant située au carrefour d’un nœud autoroutier, il est très simple d’accéder à la ville. Concernant l’immobilier, de nombreux programmes se multiplient depuis quelques années, résidences étudiantes, séniors, appartements ou encore maisons, en tant qu’investisseur vous allez avoir du choix.

Bordeaux est donc une des villes de France où il peut être bon d’investir, beaucoup de touristes (5 millions), une ville étudiante avec plus de 80 000 étudiants chaque année et une ville riche et dynamique.