4 choses à savoir sur les pénalités de Google

Si notre site n’apparaît pas sur les moteurs de recherche, aussi bien dire qu’il n’existe pas. Il devient difficile pour les gens de le trouver et le nombre de visiteurs qui se rendent sur ses pages risque de chuter. C’est le genre de punition qui peut avoir lieu si Google décide d’appliquer des pénalités.

Google a énormément de pouvoir. Ce moteur de recherche géant programme des algorithmes en favorisant les sites qui mettent en place de bonnes pratiques de SEO (Search Engine Optimization). D’un autre côté, si un site utilise des techniques qui contreviennent avec les critères de Google, celui-ci sera puni. Il existe deux catégories de pénalités, les pénalités manuelles et les pénalités automatiques. Google travaille aussi à plusieurs niveaux, avec des logiciels tels que Google Panda et Google Penguin, pour mesurer les bonnes et les mauvaises pratiques.

La différence entre les pénalités manuelles et automatiques

Ces deux types de pénalités partagent un même but : punir les techniques de référencement abusives et le contenu de mauvaise qualité. Google établit un score de qualité pour chaque site qu’elle analyse. Le moteur de recherche attribue les meilleurs classements aux sites qui ont de bons scores.

Cependant, il surveille aussi les sites qui obtiennent de mauvais scores suite à des pratiques douteuses. Ensuite, des pénalités peuvent être appliquées. Certaines pénalités sont dénotées et appliquées par l’algorithme derrière le moteur de recherche, alors que d’autres sont mises en place par des êtres humains (employés de Google).

Les conséquences potentielles des pénalités Google

Bien sûr, la première conséquence est le déclassement du site. Parfois, un site peut perdre quelques rangs, voire même quelques pages dans le classement. Dans les cas très graves, le site peut même être désindexé ou placé sur la liste noire par Google, ce qui revient pratiquement à l’effacer.

Le logiciel Google Penguin

Google Penguin est un filtre mis en place par Google afin de contrer les abus techniques de SEO. Notons par exemple l’emploi de liens entrants de mauvaise qualité. De ce fait, lorsqu’on établit une stratégie de backlinking, il est extrêmement important de prioriser les sites ayant un bon domaine d’autorité, au lieu d’accepter n’importe quoi. Il faut aussi que les liens entrants proviennent de sites qui ont rapport avec le sujet du site. De plus, Google pénalise les liens qui ont peu de rapport entre eux et favorise les liens naturels au lieu de ceux qui sont achetés.

Enfin, Google Penguin retrace les sites qui utilisent trop de mots-clés. Autrefois, la pratique de placer plusieurs fois le même mot-clé sur une page était très répandue. Cependant, le moteur de recherche a décidé de pénaliser cette technique, qui doit aujourd’hui être évitée.

Le logiciel Google Panda

Google Panda opère quant à lui par rapport à la qualité du contenu. On parle entre autre de « content spinning » ou du contenu qui serait reformulé à partir d’un contenu original. Ce filtre intégré aux algorithmes vise à nuire aux fameuses fermes de contenu qui sont très répandues de nos jours.

Par conséquent, il est très important de tout faire pour éviter de subir les pénalités de Google. Cet aspect doit être pris en compte lorsqu’on travaille sur une stratégie de référencement naturel et payant. Pour en savoir plus sur les bonnes et les mauvaises pratiques de référencement web, consultez le blogue de marketing de B2BQuotes.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *