Skip to content

Quels sont les avantages de la défiscalisation immobilière ?

Devenir propriétaire d’un bien immobilier est un projet qui peut vite devenir avantageux. En plus de s’octroyer un bien qui pourra être légué à la descendance, un tel investissement est également un moyen de générer des revenus supplémentaires, éventuellement dans le cadre d’un investissement locatif. Grâce aux différents avantages fiscaux, investir dans l’immobilier est devenu de plus en plus attractif.

Qu’est-ce que la défiscalisation immobilière ?

Investir dans l’immobilier est certainement l’un des projets qui ne se trouve jamais à l’abri d’une mauvaise surprise. C’est pourquoi on constate souvent une réticence chez certaines personnes. Afin d’inciter et encourager les potentiels investisseurs, l’État français a mis en place des dispositifs qui permettent aux futurs acquéreurs de réduire les impôts sur investissement, c’est la défiscalisation immobilière. Pour ce faire, il existe différents types de dispositifs adaptés pour chaque type d’investissement. Ainsi, il existe le dispositif Pinel, le dispositif Malraux, la loi Censi-Bouvard ainsi que les dispositifs de statut LMP/LMNP.

Pourquoi défiscaliser ?

Choisir la voie de l’achat en défiscalisation immobilière est certes un moyen de bénéficier d’avantages fiscaux, mais il faut toutefois savoir qu’à chaque type de dispositif correspond un profil donné et un avantage dédié. Ainsi, avec la défiscalisation, les futurs acquéreurs peuvent jouir de multiples avantages. Dans un premier temps, la défiscalisation permet de payer moins d’impôts. Elle va également permettre de se constituer un patrimoine immobilier afin de pouvoir mieux préparer la retraite.

Quelle défiscalisation pour quel avantage ?

Comme cité précédemment, il existe différents types de dispositifs en fonction du type d’investissement. Il y a le dispositif Pinel qui peut être destiné au contribuable qui compte investir sur l’achat d’un bien immobilier neuf. Grâce à ce dispositif, ce dernier pourra ainsi jouir d’une réduction d’impôts de 12%, 18% ou 21% en fonction du montant de son investissement. Le bien devra par contre être sous location au minimum sur une durée de six à douze ans.

Puis il y a le dispositif Censi-Bouvard qui est dédié aux investisseurs qui choisissent une résidence meublée qui sera généralement destinée à servir de résidence de tourisme classée, de résidence d’accueil pour les personnes âgées ou encore de résidence pour étudiants.

Il y a également les statuts de LMP et LMNP. Le premier est un dispositif destiné aux loueurs percevant un loyer annuel de plus de 23 000 euros sur ces investissements locatifs. Les propriétaires de ce type de bien doivent en revanche être inscrits au registre de commerce et des sociétés ou RCS. Le statut LMNP, quant à lui, est réservé aux personnes qui ne gagnent pas plus de 23 000 euros de revenu locatif.

Ajouter un commentaire

Get a Gravatar! Votre nom

Votre email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.

*