Un open space froid ? Quelle est la température minimale du lieu de travail ?

Comme de nombreuses personnes se réveillent le jour le plus froid de l’hiver jusqu’à maintenant, les travailleurs de tout le pays pourraient être confrontés à la perspective de se rendre dans un lieu de travail gelé. En effet, la température du bureau est une question cruciale pour les employeurs et les employés. Quelles sont donc exactement les questions juridiques entourant un milieu de travail mal à l’aise et froid ?

L’essentiel

froid dans dans un open spaceLe règlement de 1992 sur la santé, la sécurité et le bien-être sur le lieu de travail stipule que  » pendant les heures de travail, la température dans tous les lieux de travail à l’intérieur des bâtiments doit être raisonnable « . Il s’agit d’une température de travail minimale de 16 °C, ou de 13 °C si vous faites un travail qui exige un effort physique extrême. Toutefois, ces chiffres sont des lignes directrices plutôt que des limites légales et ne tiennent pas compte non plus de la nature du lieu de travail (c’est-à-dire que différents niveaux s’appliqueraient aux boulangeries, aux entrepôts frigorifiques et aux entrepôts). Le règlement dit : La température dans les salles de travail devrait fournir un confort raisonnable sans avoir besoin de vêtements spéciaux.

Lorsqu’une telle température n’est pas pratique en raison de procédés à chaud ou à froid, toutes les mesures raisonnables devraient être prises pour atteindre une température aussi proche que possible du confort.

Que se passe-t-il si la température du lieu de travail tombe en dessous de ces niveaux ?

Si le temps froid commence vraiment à mordre, le HSE recommande les mesures suivantes pour prévenir l’inconfort thermique dans un lieu de travail froid :

  • Réduire l’exposition au froid en minimisant les processus qui impliquent de passer du temps dans des zones froides.
  • Prévoir un chauffage adéquat, y compris des appareils de chauffage supplémentaires au besoin, l’on voit de plus en plus d’entreprises investir dans un poêle, avec le pellet pas cher, il est plus courant de voir des bureaux chauds et cosy à la fois.
  • Fournir l’équipement de protection approprié pour faire face aux températures extrêmes.
  • Réduire les courants d’air.
  • Introduire des modèles de travail alternatifs tels que le travail flexible pour minimiser l’exposition des employés à un lieu de travail froid.
  • Prévoir suffisamment de pauses pour permettre aux travailleurs de préparer des boissons chaudes et/ou de passer du temps dans des endroits chauffés.
  • Fournir un revêtement de sol isolant approprié ou des chaussures de protection si l’on s’attend à ce que les employés restent debout pendant de longues périodes.
  • Une autre bonne façon de s’adapter à la baisse des températures sur le lieu de travail est de se préparer. Il est recommandé que les employeurs procèdent à une évaluation approfondie des risques liés aux effets des températures extrêmes sur leur lieu de travail.

Nos recherches révèlent….

Lorsque nous avons interrogé 1 105 employés de bureau britanniques, nous avons découvert que plus de la moitié d’entre eux (57 %) croient qu’ils seraient plus productifs s’ils travaillaient à domicile lorsque les vagues de froid reviennent. Malgré cela, seulement 6 % des employeurs encouragent le personnel à travailler à distance par temps froid.

La moitié des personnes interrogées ont déclaré que les plaintes concernant la température des bureaux ne sont pas traitées efficacement par la direction. Par exemple, des dispositions simples comme la fourniture de chauffages d’appoint ne sont pas en place dans 70 % des bureaux.

Les directives HSE stipulent que les lieux de travail ne doivent pas descendre en dessous de 16°C, mais lorsque nous avons demandé aux travailleurs leur température de bureau idéale, la réponse a été retentissante : 20°C. Nos recherches montrent que les employeurs doivent faire plus que se conformer aux normes minimales s’ils veulent améliorer le bien-être de leur personnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *