Avec l’invention des Smartphones, les applications mobiles ont grandement simplifié la vie des gens. Cela a conduit l’industrie des applications mobiles à devenir la plus lucrative de toutes les activités. Au regard de la concurrence entre iOS et Android, on découvre de nouvelles applications tous les jours.
Les deux magasins de jeux représentent chacun plus d’un million d’applications. Dans un tel scénario, les entreprises se battent les unes contre les autres pour créer des applications. Il est donc évident que de nombreuses erreurs invisibles soient commises.

Savez-vous pourquoi certaines applications sont meilleures que d’autres, même si elles se ressemblent beaucoup ?

C’est parce que certaines applications sont tout simplement parfaites en termes de fonctionnalités, alors que d’autres sont piégées par des erreurs courantes.

Cela différencie les applications réussies de celles qui échouent. Après une expérience pratique avec les deux types d’applications, je vous énumère les erreurs courantes à éviter dans vos projets futurs.

1. L’application, répond-elle aux attentes des utilisateurs ?

fille utilise smartphoneAttirer de nouveaux visiteurs vers votre application chaque jour n’est pas une tâche facile. Un ensemble différent d’attentes est associé à chaque utilisateur.

Comme le dit le proverbe «Vous n’aurez jamais une deuxième chance de faire une bonne première impression». La première interaction d’un visiteur avec une application est l’étape la plus importante.

De nombreux utilisateurs attendent un message de bienvenue suivi d’un manuel d’utilisation, tandis que d’autres préfèrent comprendre par eux-mêmes.

Atteindre les préférences de chaque utilisateur est une tâche presque impossible, c’est pourquoi, la plupart d’entre eux perdent les premiers visiteurs avec un écran de page d’accueil médiocre.

Il ne faut pas forcer les utilisateur à remblir de long formulaires d’inscription sans leur en expliquer les raisons.

C’est une très mauvaise idée de conserver de longs formulaires d’inscription au début avec des écrans de démarrage animés, ainsi que divers éléments bloquant le contenu concerné.

Mettez en place la procédure de connexion/inscription habituelle en demandant simplement le nom et l’adresse e-mail. Essayez également d’intégrer la connexion aux réseaux sociaux afin que les utilisateurs puissent se connecter directement via leurs profils de médias sociaux.

2. Développez-vous trop de plates-formes ?

telephone tablette ordinateurL’une des plus grandes erreurs commises par les marques est de rechercher toutes les plateformes en même temps. De toute évidence, ils veulent en tirer le meilleur parti en s’implantant sur toutes.

Cependant, ce n’est pas une sage décision compte tenu des efforts et de l’argent nécessaires. De plus, vous risquez de ne pas obtenir les résultats souhaités.

Vous devez identifier la plate-forme que vous souhaitez utiliser. Chaque plate-forme, qu’elle soit Android, iOS ou Windows, a ses propres avantages et inconvénients.

Actuellement, Android possède le plus grand nombre d’applications, suivi d’iOS. Vous devez également tenir compte du public cible lors du choix de la plate-forme. Vous devez étudier correctement tous les autres facteurs pour déterminer celui qui convient le mieux à votre application.

3. L’application, affiche-t-elle un flux logique systématique ?

chemin compliqué labyrintheIndiquez à vos utilisateurs un chemin logique à suivre pour obtenir les informations pertinentes. Les écrans aléatoires apparaissant de nulle part seront une source de confusion pour les utilisateurs. Mais ils les engagerons également vers l’abandon de l’application.

Vous devez guider les utilisateurs de manière à ce que chaque étape leur semble importante, afin d’extraire l’information exacte.

 

4. Votre application, a-t-elle trop de fonctionnalités ?

couteau suisse ouvertC’est une erreur dont tout le monde doit se débarrasser. Vous devez vérifier que votre application ne comporte pas trop de fonctionnalités. Les utilisateurs d’applications mobiles désinstallent l’application dès qu’ils découvrent qu’elle contient trop de fonctionnalités vaines.

Donc, pour éviter ce scénario, vous devez identifier les principales fonctionnalités nécessaires pour conserver l’essence de l’application.

Parallèlement, identifiez un autre ensemble de fonctionnalités permettant à votre application de se démarquer. Supprimez le reste des fonctionnalités et votre application ne sera plus surchargée.

5. Votre application, dispose-t-elle d’indices visuels pour aider les utilisateurs ?

Guide direction flècheUne image aide toujours à mieux comprendre que le texte brut. Par conséquent, il devient encore plus important d’intégrer des indices visuels dans votre application. Cependant, cela n’assure pas que les indices visuels ne puissent pas mal tourner ou qu’ils soient toujours parfaits.

Même les indices visuels ont tendance à paraître médiocres ou non, selon les perceptions de chaque utilisateur. Dans un tel scénario, le concepteur doit faire plus attention à fournir une apparence générique qui corresponde aux attentes de tous.

 

6. Publiez-vous les mises à jour à temps ?

cercle flèche de mise a jourLes développeurs doivent considérer leur application comme un travail en cours. Ils doivent s’assurer qu’ils évaluent les performances de l’application et y apportent les modifications nécessaires.

Pour obtenir une application exempte de toutes les erreurs, il est important de publier les mises à jour à temps.

Et atteindre cet objectif n’est pas difficile, il suffit de recruter un développeur d’application Android qui s’assure de réorganiser et d’apporter les modifications nécessaires à l’application pour améliorer ses performances.

7. Votre application, se concentre-t-elle sur des fonctionnalités de niche plutôt que sur la surcharge d’informations ?

choisir une seule pomme
Les développeurs novices ont souvent tendance à utiliser trop de fonctionnalités plutôt que de se concentrer sur quelques-unes et d’obtenir une expertise sur celles sélectionnés.

Cependant, en réalité, les applications à succès ont généralement moins de fonctionnalités, mais elles se débrouillent plutôt bien dans ces fonctionnalités limitées.

Nous vous conseillons de vous concentrer sur quelques fonctionnalités de pointe au lieu d’installer trop de fonctionnalités médiocres qui ne sont même pas très utiles pour les utilisateurs. Réduire les fonctionnalités et les tâches inutiles va considérablement améliorer votre application.

8. Votre application, est-elle suffisamment testée ?

Ardoise craie testCeci peut être qualifié d’erreur stupide ; cependant, elle est très courante. Tester votre application avant de la publier est impératif. Chaque jour, plus de mille applications sont publiées. En plus de cela, la dernière chose que vous voudriez, c’est que votre application échoue lors du lancement.

Un bon développement d’applications mobiles  dépend du nombre de tests que vous aurez effectué afin d’éviter un maximum d’erreur.
Vous pouvez éviter cela en contactant nos développeurs dédiés qui garantiraient des tests adéquats de votre application à intervalles réguliers, sur différentes plates-formes, appareils et versions. Notre équipe peut aider votre entreprise dans le développement mobile des applications.

9. Votre application, utilise-t-elle des icônes intuitives ou des éléments graphiques interactifs ?

téléphone applicationLes composants standard pour la représentation graphique ou même les icônes ne sont pas apparus en un jour ou deux. Ils ont vu le jour progressivement, année après année, avec de nombreux tests.

Comme ils sont devenus une identité globale, les ignorer pourrait être une grave erreur. Les utilisateurs aimeraient voir uniquement les icônes ou les éléments avec lesquels ils sont familiers et avec lesquels ils peuvent interagir.

Avec des composants invisibles, ils mettent plus d’énergie pour comprendre des choses qui ne les intéressent pas.

Tout comme apprendre une nouvelle langue n’a pas beaucoup de sens, essayer de la même manière d’interpréter une langue non-conventionnelle n’a pas de sens.

10. Existe-t-il une commercialisation adéquate de votre application ?

argent croissanceLe rôle du développeur n’est tout simplement pas de créer une application. Une fois que cela est développé, les développeurs doivent faire du marketing adéquat. Maintenant, la question est comment vous feriez cela.

Il existe de nombreuses façons de promouvoir vos applications, par exemple via des blogs de niche. En outre, vous pouvez identifier les sites Web qui s’adressent à votre public cible et y promouvoir l’application.