Sans fonds nécessaires, vous pouvez vous appuyer sur le prêt personnel pour concrétiser vos projets. Que vous comptiez réaliser vos vieux rêves de voyages ou acquérir un nouveau mobilier, ce crédit peut les financer. Avant de signer un contrat, on vous conseille de calculer votre prêt afin de connaître la portée de votre engagement. Voici nos conseils.

Les éléments à considérer dans ce calcul

Amortissable, le prêt personnel est un crédit à la consommation pouvant aller dans les 75 000 €. Il ne requiert aucun justificatif quant à l’utilisation du montant alloué. L’emprunteur peut se servir de la somme injectée à sa guise. Avant de vous rendre dans un organisme bancaire, prenez tout votre temps pour calculer le montant de votre crédit. En ce faisant, vous vous épargnez tout risque d’endettement ou d’insolvabilité. D’emblée, sachez que la somme empruntée ne suffit pas pour connaître le montant total d’un prêt. Encore faut-il ajouter le taux d’intérêt, les frais de dossier ainsi que les assurances obligatoires. À noter que ces informations peuvent varier de manière substantielle d’une banque à l’autre.

Tenir compte de son TAEG

Le taux annuel effectif global ou TAEG est sans conteste l’élément le plus important dans ce calcul. Il englobe toutes les dépenses liées à la souscription de votre prêt personnel. On peut, entre autres, citer les intérêts et les frais annexes, dont les commissions et les primes d’assurance. Le TAEG est variable d’une banque à l’autre et d’un crédit à l’autre. Pour un même montant, vous pouvez trouver des offres avec un TAEG élevé ou modéré. D’où la nécessité de comparer les offres des institutions bancaires.

Évaluer la valeur de ses intérêts

En même temps que vous calculer votre TAEG, procéder aussi à celui de vos intérêts. Ces derniers constituent le coût monétaire de votre prêt personnel. Vous aurez à les rembourser, au même titre que le capital emprunté. Notez que les intérêts servent de compensations pour l’organisme bancaire du fait de l’immobilisation de ce fonds. Son calcul s’effectue sur la base du montant total emprunté et du taux effectif global. S’y ajoute l’échéance du prêt personnel. Du fait que le capital est remboursé tous les mois, le montant des intérêts baissera au fur et à mesure.

Utiliser un simulateur pour ce calcul

Afin de faciliter ce calcul, nombre de banques proposent une simulation gratuite en ligne. Cet outil vous permet d’avoir un devis complet et détaillé instantanément. Pour utiliser cette calculette, vous devez simplement saisir la somme que vous souhaitez emprunter et la durée de remboursement. Il vous sera ensuite demandé de communiquer quelques informations personnelles, à savoir vos ressources, vos charges et votre banque. Le simulateur vous demandera aussi si vous êtes propriétaire ou locataire. Une fois ces éléments intégrés, l’outil vous donnera un aperçu du coût de votre prêt. À l’occasion, il vous proposera aussi des offres adaptées à votre situation. Pour info, le simulateur n’a aucune valeur contractuelle et ne vous engage point auprès d’une banque. 

Pourquoi cette simulation ?

Cette simulation est un moyen sûr pour déterminer la faisabilité de votre projet. C’est également une solution efficace pour comparer les coûts des organismes de crédit et sélectionner le meilleur taux. Si vous ne maîtrisez pas l’utilisation d’un simulateur, vous pouvez toujours vous faire accompagner par votre conseiller financier. Les conseils de votre banquier ne seront pas non plus de refus.