Le marketing olfactif est le fait de générer des émotions positives au consommateur pour qu’il se fasse une image positive du commerce et puisse revenir consommer. Cela met donc en jeu nos sens, comme l’odorat, la vue, ou l’ouïe. Le marketing olfactif séduit les clients sans même qu’ils ne s’en rendent compte. C’est une stratégie assez complexe à mettre en place car il faut bien connaître ses clients, mais elle est très efficace. Elle peut permettre à un commerce d’améliorer ses ventes.

Avoir une signature olfactive

Pour mettre en place cette stratégie et inciter inconsciemment les clients à consommer davantage, il faut avoir une signature olfactive. C’est ce qui va vous différencier des autres. C’est grâce à cette signature que les clients pourront se rappeler de vous à n’importe quel moment dans leur quotidien. C’est en fait une méthode pour fidéliser les clients d’un commerce.

La majorité des établissements utilisent un parfum pour jouer sur le marketing olfactif. C’est courant dans les hôtels : ils diffusent un parfum pour plaire aux clients et leur procurer une émotion positive. Souvent de confort et de sérénité. Dans un hôtel, le client doit se sentir comme chez lui. C’est pareil dans un magasin.

Un commerce, et notamment une épicerie, peut utiliser le parfum naturel de ses produits. Les fruits et légumes frais ont une odeur particulière et très agréable. Un magasin de fruits et légumes sent le printemps toute l’année. Ça peut être un moyen de jouer sur le marketing olfactif.

Pour cela, les produits doivent être à l’air libre. Cela permet à leurs parfums de circuler librement dans l’air. Les distributeurs alimentaires sont parfaits pour cela. Le client devra se servir lui-même et aura presque le nez dans les produits : il sentira facilement leurs parfums.

Le marketing olfactif, est-ce vraiment efficace ?

Si une épicerie peut utiliser les parfums de ses végétaux, et une librairie, de ses vieux livres, certains commerces pourraient avoir plus de mal à trouver un parfum qui plaît à ses clients. Alors, est-ce que ça vaut vraiment la peine de jouer sur le marketing olfactif pour avoir un commerce à succès ?

Les statistiques du marketing sensoriel

Parfois, quelques chiffres sont plus clairs qu’un long discours. Voici donc quelques statistiques concernant le marketing olfactif.

  • Un individu est exposé à 3000 publicités par jour. Avoir une signature olfactive permet de se démarquer.
  • D’après une étude, un client passe 16% plus de temps dans un magasin qui lui sera agréable grâce à son parfum.
  • 70% des clients trouvent que les émotions comptent pour 50% dans leur décision d’achat.
  • La musique d’un magasin a un impact positif sur 85% des clients dans le monde.
  • 38% des Français restent plus longtemps dans un magasin grâce à la musique.
  • 87% des Français ont envie de revenir dans un commerce dans lequel ils ont eu une bonne expérience olfactive.
  • Pour 29% des Français, un magasin est agréable avant tout grâce aux vendeurs.

La concurrence d’internet

Des chiffres qui témoignent de l’importance du marketing olfactif pour les commerces. D’autant plus qu’aujourd’hui, ils doivent faire face à la grosse concurrence d’Internet. Si les e-commerces sont déjà bien installés depuis plusieurs années, la crise sanitaire du Covid-19 incite la population à faire ses achats sur Internet.

Le marketing sensoriel est donc plus que jamais indispensable pour les commerces. C’est une méthode efficace pour inciter les clients à revenir chez vous, et même à consommer plus que prévu.

Cependant, Internet peut servir pour les commerces locaux. Grâce à un site internet et aux réseaux sociaux, ils peuvent améliorer leur visibilité. Un réseau social est un bon endroit pour développer son image de marque. Grâce aux couleurs de vos publications, il est également possible de toucher les internautes au niveau sensoriel.