Vous connaissez le défibrillateur, cet appareil qui peut sauver des vies ? Préparez-vous à en voir de plus en plus : il est obligatoire dans plusieurs lieux publics, et fortement recommandé dans les autres endroits.

C’est un instrument important qui sert à réactiver un cœur qui s’éteint chez les victimes de crises cardiaques. Certains lieux de travail font partie des endroits qui doivent en être équipés.

Lesquels sont-ils, comment utiliser le défibrillateur et que faire pour préserver sa santé cardiaque ?

Les lieux où le défibrillateur est obligatoire

Le défibrillateur est un instrument utilisé dans un cadre médical. Les hôpitaux en sont équipés et les utilisent fréquemment. Si une personne fait un arrêt cardiaque, le défibrillateur envoie une décharge électrique dans le corps du patient.

En réaction à cette décharge, le cœur peut se remettre à fonctionner. Ce processus doit intervenir dans les secondes qui suivent l’arrêt cardiaque.

C’est donc un appareil important qui a une grande responsabilité et qui peut être dangereux s’il est mal utilisé. Cependant, c’est aussi un appareil public : tout le monde a le droit de s’en servir. Il n’est pas réservé aux professionnels de la santé.

Certains lieux publics en sont équipés. Ce sont des endroits où il y a du passage et qui sont situés loin des secours. Les gares, aéroports, ou parcs peuvent en avoir.

Le défibrillateur en entreprise

D’après le code du travail, le défibrillateur n’est pas explicitement obligatoire dans les entreprises.

Un article indique que “les lieux de travail sont équipés d’un matériel de premiers secours adapté à la nature des risques et facilement accessible.» Il s’agit donc d’une trousse de secours pour effectuer les premiers secours. Son emplacement doit être communiqué aux salariés.

Cependant, les défibrillateurs sont encouragés, surtout chez les entreprises dont :

  • la moyenne d’âge des employés est supérieurs à 50 ans ;
  • les employés sont soumis à des dangers comme la noyade ou l’électrocution ;
  • les centres de secours sont éloignés.

De plus, les établissements industriels de plus de 200 salariés et les commerces de plus de 500 salariés doivent avoir une infirmerie. Il serait logique qu’elle soit équipée d’un défibrillateur. Mais là encore, ce n’est pas officiellement obligatoire.

L’utilisation du défibrillateur

Le défibrillateur peut être utilisé par tout le monde. Vous êtes en promenade dans un parc et voyez une personne qui fait une crise cardiaque ? Foncez chercher le défibrillateur. Ne vous posez pas de questions : vous allez sauver une vie.

Vous ne savez pas utiliser un défibrillateur ? C’est normal, ça ne s’apprend pas à l’école. Mais pas de panique : tout est expliqué sur l’appareil. Le défibrillateur cardiaque est accompagné du mode d’emploi.

Il est généralement inscrit directement sur l’appareil. De plus, la plupart du temps, l’instrument est doté d’une voix qui guide l’utilisateur étape après étape.

Un défibrillateur automatique est composé de :

  • Un écran qui affiche des messages écrits ;
  • Des haut-parleurs qui délivre des consignes audio ;
  • Des électrodes à disposer sur le corps de la victime ;
  • Des ciseaux pour découper les vêtements de la victime afin de pouvoir coller les électrodes sur sa peau.

Il y a également des lingettes afin de désinfecter l’appareil après chaque utilisation.

Pour utiliser le DAE, il faut suivre plusieurs étapes :

  • Poser l’appareil près de la victime, à côté de son oreille, puis le mettre en marche. Un son se fera entendre et une voix synthétique commencera à donner les instructions.
  • Dégager la poitrine de la victime. Retirer ou découper ses vêtements et raser ses poils si besoin. La peau doit être sèche avant l’intervention.
  • Placer les électrodes. L’un se met sous la clavicule droite et l’autre sur le flanc gauche, à quelques centimètres sous l’aisselle. Ensuite, connecter le câble au défibrillateur.
  • Analyser le rythme cardiaque. Appuyer sur le bouton d’analyse si ce n’est pas automatique. Ne pas toucher la victime pendant le processus.
  • Ne pas couper le défibrillateur avant que les urgences arrivent.