S’enrôler dans l’armée française est très différent de postuler pour n’importe quel autre emploi. Dans cet article, nous allons vous expliquer comment ne pas se faire recruter dans l’armée. Il suffit simplement de ne pas remplir l’un des critères de recrutement pour échouer et ainsi être refusé.

L’armée n’accepte pas n’importe qui qui veut s’engager. Pour s’enrôler, il certaines conditions d’âge, de citoyenneté, d’éducation physique, de taille/poids, de casier judiciaire, d’antécédents médicaux et de toxicomanie peuvent vous empêcher de vous engager dans l’armée. Statistiquement, au cours de la dernière décennie, la majorité des recrues ne répondent pas aux normes de taille/poids de l’armée, ce qui constitue la principale raison pour laquelle les gens ne peuvent pas s’engager immédiatement.

Voici un de certaines des qualifications de base pour s’engager dans l’armée. Il vous suffit de ne pas respecter un de ces critères pour ne pas être recruté dans l’armée.

Âge minimum requis

Dans l’ensemble des forces armées, l’âge minimum autorisé pour l’enrôlement est de 17 ans (avec le consentement des parents) et de 18 ans (sans le consentement des parents). L’âge maximum d’enrôlement pour une personne n’ayant jamais servi dans l’armée varie selon les branches : pour l’armée de terre, il est de 35 ans, pour la marine, de 34 ans, pour l’armée de l’air. Il est souvent possible d’y échapper si la recrue possède l’éducation, les compétences et l’expérience dont l’armée a besoin pour remplir ses rangs. Il s’agit souvent d’emplois professionnels (juridique, médical, dentaire, religieux). Les règles applicables aux réservistes et aux personnes ayant effectué un service militaire antérieur varient.

Service militaire Exigence de citoyenneté

Pour s’enrôler dans une branche de l’armée française, il faut être soit un citoyen français, soit un résident permanent légal possédant un titre de séjour et vivant physiquement en France.

Crédit et finances

Si vous avez des prêts impayés qui sont très en retard ou si vous avez des antécédents de mauvais crédit, cela pourrait affecter votre admissibilité à l’autorisation de sécurité, ce qui pourrait rendre de nombreux emplois militaires inaccessibles pour vous. Et certaines recrues devront montrer qu’elles sont capables de faire face à leurs obligations financières actuelles au moment de leur recrutement. Le fait d’avoir des problèmes de crédit/d’endettement peut vous rendre susceptible d’être corrompu par des acteurs étrangers est la principale raison pour laquelle les problèmes de crédit sont un facteur de recrutement.

Être parent isolé

Pour la plupart, les parents isolés ne peuvent pas s’engager dans l’armée d’active, à moins de renoncer à la garde de leur enfant ou de recevoir une dérogation. La marine exige une dispense pour tout candidat ayant plus d’une personne à charge, y compris un conjoint. Les militaires exigent une dispense pour les candidats ayant des personnes à charge de moins de 18 ans, et l’Armée de l’air procède à une détermination de l’admissibilité financière des candidats ayant des personnes à charge. L’armée de terre exige une dérogation lorsqu’un demandeur a deux personnes à charge ou plus, en plus de son conjoint.

Demandeurs mariés à des militaires actifs

Tant qu’il n’y a pas d’enfants dans le ménage, les conjoints des militaires d’active peuvent prétendre à au recrutement. Mais les candidats doivent comprendre qu’il n’y a aucune garantie que les conjoints seront stationnés au même endroit.

Mais s’il y a des enfants dans le ménage, la plupart des conjoints de militaires ne pourront pas s’enrôler. Les services d’active y renoncent rarement, tandis que les forces de réserve (réserves et garde nationale) approuvent souvent les dérogations, pour autant que le demandeur puisse présenter un plan de prise en charge familiale viable.

Exigences en matière d’éducation pour le service militaire

Pour vous enrôler, vous devez être diplômé du secondaire ou avoir satisfait à d’autres exigences d’équivalence du secondaire. Les officiers devront être titulaires d’un baccalauréat avec un solide dossier scolaire.

Consommation de drogues ou d’alcool

La dépendance aux drogues illégales est éliminatoire, tout antécédent de consommation de drogues est potentiellement limitatif, et tout antécédent de dépendance à l’alcool est également éliminatoire. Dans certains cas, des dérogations peuvent être accordées, mais de nombreux emplois militaires sensibles seront fermés à toute personne ayant des antécédents de consommation de drogues illégales ou d’alcool.

Antécédents criminels

Bien qu’un casier judiciaire ne soit pas automatiquement disqualifiant, il existe certaines situations où les services armés n’accordent pas de dérogation. Si une personne a été condamnée pour un crime à l’âge adulte ou un crime juvénile avec violence, les chances d’obtenir une dérogation pour l’enrôlement sont minces. De même, pour les délits impliquant la vente de drogues illégales, et la plupart des délits sexuels sont disqualifiants.

Toute personne condamnée pour un délit de violence domestique se voit interdire le port d’une arme à feu, ce qui la rendrait inapte à servir dans l’armée.

Normes de taille et de poids

Pour la plupart des militaires, les candidats masculins doivent mesurer entre 152 et 203 cm. Pour les femmes, la taille doit être comprise entre 147 et 203 cm.

Les services ont des normes en matière de graisse corporelle, qui ne sont que partiellement basées sur le poids. Lors d’une première sélection, les candidats sont mesurés sur un bilan adipeux. Les personnes dont le poids dépasse les limites indiquées dans le tableau sont mesurées pour s’assurer qu’elles respectent les normes de graisse corporelle du service. Souvent, les recrues en bonne forme physique et musclées/à faible taux de graisse corporelle peuvent dépasser les normes de taille/poids mais satisfaire aux exigences en matière de graisse corporelle.

Conditions médicales

Certaines conditions médicales empêchent les candidats de s’engager dans l’armée. En général, vous ne pourrez pas vous engager si vous souffrez d’une affection médicale qui entre dans l’une de ces catégories.

  • Les candidats doivent être exempts de maladies contagieuses susceptibles de mettre en danger la santé des autres membres du personnel.
  • Les candidats doivent être exempts de conditions médicales ou de défauts physiques qui nécessiteraient une perte de temps excessive pour un traitement nécessaire ou une hospitalisation.
  • Les candidats doivent être médicalement capables de suivre de manière satisfaisante la formation requise et être médicalement adaptables à l’environnement militaire sans limitation de zone géographique.
  • Les candidats doivent être médicalement capables d’exercer leurs fonctions sans aggravation de défauts physiques ou d’états pathologiques existants.
  • Si vous souffrez d’un état de santé particulier et que vous n’êtes pas sûr qu’il vous rende inapte à l’enrôlement, ou si vous avez des questions concernant les autres conditions requises pour rejoindre les services armés, demandez conseil à votre officier recruteur.

Le service dans l’armée est un environnement professionnel compétitif. L’armée française n’est pas une profession de dernier recours pour ceux qui n’ont pas d’autre option.

Pour ne pas être recruté, il vous suffit de ne pas respecter les critères de recrutement cités dans l’article. En revanche et si vous souhaitez rejoindre l’armée, vous retrouverez de nombreuses informations officielles sur le site Sengager.fr.