Les magasins éphémères sont le nouveau moyen marketing pour faire un grand bruit. Ces magasins à durée limitée sont le nouveau must have des marques pour un lancement de collection, un anniversaire, ou une campagne de notoriété.

Très séduisante, l’idée d’ouvrir un magasin éphémère ne doit pas être prise à la légère, et nécessite une évaluation rationnelle du rapport bénéfices / risques avant de se lancer. Nous vous avons donc créé une to do list pour la création d’une boutique éphémère.

Avoir le bon motif

cible au milieuOuvrir une boutique éphémère n’est pas une fin en soi. C’est simplement le moyen de diffuser un message marketing. Il faut donc que ce magasin ait un sens, qu’il serve aux intérêts stratégiques de la marque. Un pop up store doit être exceptionnel et porter un message fort.

 

Trouver le lieu idéal

Plan avec pointeur de lieuL’emplacement du magasin est un point essentiel de la stratégie. Les centres commerciaux sont un bon moyen d’acquérir un fort trafic, et d’obtenir une forte visibilité. Cependant, pour affirmer un positionnement premium ou luxueux, choisissez un quartier prestigieux qui ne vous apportera pas autant de trafic, mais une clientèle plus qualifiée.

Créer une expérience

Ce magasin ne doit pas être un nième point de vente de la marque, mais un lieu unique, porteur d’une expérience exceptionnelle. Elle doit être immersive, et permettre au client de voyager dans l’univers de la marque.

Puisqu’une image vaut mille mots, voici le magasin éphémère réalisé par Truffaut, le géant du jardinage et de l’animalerie a ouvert dans le Marais à Paris une boutique éphémère unique. Une véritable jungle parisienne loin de ses points de vente habituels.

Magasin Truffaut, plantes

Penser aux détails

Loupe Ce magasin n’est pas là pour longtemps, il faut donc faire une forte impression, positive et immédiate. Pour cela, il faut avoir le sens du détail. Comme un magasin de luxe, il doit proposer une expérience unique et ne laisse pas place à l’improvisation. Tous les détails doivent être minutieusement réfléchis, et n’oubliez pas la gestion des stocks. Vous n’êtes pas présent éternellement, il faut que vous puissiez fournir tous vos produits tout au long de l’expérience : pensez à anticiper la demande.

Communiquer en amont

Mégaphone communicationVotre magasin n’aura qu’un seul lancement, et qu’une occasion de se faire repérer. Il est donc important que votre clientèle soit au rendez-vous. Il faut donc vous assurer de communiquer largement sur cette boutique. Selon la portée de votre marque, une communication globale peut être envisagée, mais n’oubliez pas de viser local. La communication locale est plus impliquante, et ce sont des cibles locales qui auront plus de facilités à visiter votre magasin. Rappelez-vous, vous n’avez pas choisi votre emplacement par hasard.

Calculez votre ROI

pièces, fleurissanteAvant de vous lancer dans le projet, vérifiez que ce n’est pas un coup de pub qui va engendrer plus de dépenses que de revenus. Même si les ventes en magasin ne vont pas nécessairement couvrir l’investissement, il faut que les retombés sur vos autres points de vente (physiques ou digitaux) vous permettent un retour sur investissement. La notoriété acquise doit devenir une source de revenu.