Le numérique a envahi notre quotidien, tant privé que professionnel. Pour cette raison, les responsables des ressources humaines sont confrontés à de nouveaux défis à la fois sociaux et humains et doivent apprendre à s’adapter à leur nouvel environnement avec un service de ressources humaines numériques. Pour garantir un résultat satisfaisant, un processus de digitalisation des RH doit être pris en compte.

Qu’est-ce que la digitalisation des tâches RH ?

La digitalisation, ou la transformation numérique des RH est le processus de modification des processus RH opérationnels pour devenir automatisés et pilotés par les données. C’est surtout la transition d’une entreprise basée sur des processus traditionnellement manuels vers une entreprise qui a la technologie au cœur de toutes ses fonctions: interne (face aux employés, opérationnelle) et externe (face au client). La transformation est le résultat de la numérisation. Ce n’est pas le processus de numérisation lui-même.

Aujourd’hui, des sites spécialisés comme Altays.com peuvent vous accompagner pour atteindre votre objectif :

  • Automatiser les processus et réduire le temps consacré aux tâches répétitives.
  • Maximiser l’expérience employée.
  • Utiliser le temps libéré pour élaborer une stratégie et, en fin de compte, profiter au résultat net de l’entreprise.

Les avantages de la digitalisation des tâches RH

La digitalisation de votre service de ressources humaines vous permet d’avoir en un seul endroit tous les outils dont vous avez besoin pour gérer les ressources humaines de l’entreprise. Cela permet une meilleure organisation et réduit le coût des matériaux. Désormais, ni les ressources humaines ni l’employé n’ont à craindre de perdre un bulletin de paie.

Pour éviter toute erreur dans la validation des vacances, absences, etc., les demandes digitales de congés et absences permettent à vous et à votre entreprise d’avoir une vision globale des congés et absences de chacun. En optimisant votre outil RH en associant, par exemple, les rémunérations et congés et absences, vous vous assurez automatiquement et rapidement une rémunération juste et transparente.

Centraliser les formations disponibles pour les salariés et leur permettre de faire des demandes de leur plein gré va générer de la motivation et une montée en compétences rapide. De plus, l’employé se sentira écouté et libre de faire ses propres choix et prendra plus d’initiatives par lui-même pour s’améliorer. Vous pouvez également identifier les formations nécessaires pour chaque collaborateur et proposer des formations adaptées à chaque collaborateur.

Digitalisation des tâches RH : les étapes à suivre

·        Identifiez les objectifs et les priorités

Pour les entreprises qui entreprennent pour la première fois une expérience de digitalisation RH, il est conseillé de commencer par des objectifs simples, en procédant un domaine à la fois (recrutement, organigramme, formation, évaluation, suivi de présence, etc.).

·        Identifiez les chiffres clés

Tout comme le branding employeur nécessite une collaboration entre la direction RH et la direction marketing, un projet de transformation RH ne peut pas fonctionner sans une coopération entre les ressources humaines et la direction informatique de l’entreprise.

Pour la rendre encore plus efficace, la plateforme de gestion des ressources humaines doit toujours être personnalisée en fonction des besoins et des processus de cette entreprise en particulier. Par conséquent, il ne s’agit pas simplement d’un processus à sens unique, mais plutôt d’un échange de données et d’informations qui nécessite un effort engagé de la part du fournisseur et de l’entreprise cliente.

·        Établissez un cahier des charges du projet

Après avoir établi les objectifs et les priorités, il est important de disposer des spécifications techniques de conception, c’est-à-dire de la liste détaillée des caractéristiques fonctionnelles que la solution doit posséder pour atteindre les objectifs fixés.

À ce stade, le support du service informatique est essentiel: ce sont eux qui ont l’expérience et le savoir-faire technique, et qui ont des connaissances sur la configuration technologique actuelle de l’entreprise. Dans le même temps, le service RH doit garder le contrôle, en s’assurant que le projet technique reste aligné sur les objectifs.

·        Choisissez un bon fournisseur

Pour le choix de fournisseur, il est nécessaire de prendre un certain nombre de décisions fondamentales : basé sur le cloud ou sur site ? Centralisé ou libre-service ? Intégré ou spécialisé ?