Pour de nombreux professionnels, devenir indépendant et être son propre patron est un rêve. Développer votre propre pratique commerciale réussie vous donne un certain sentiment de sécurité : personne ne peut vous licencier ni vous mettre la pression, et les choses sont faites à votre façon. Mais avant de vous lancer à cette nouvelle forme de travail, vous devez répondre à quelques questions : opter pour une location de salle à Toulouse ou bien travailler à domicile ? Pouvez-vous subvenir à vos besoins ? Où trouver de client potentiel ?

Avez-vous prévu vos dépenses ?

Tout d’abord, vous aurez besoin d’un endroit pour vous installer. Selon l’endroit où vous vivez et la quantité d’espace de bureau dont vous avez besoin, vous finirez probablement par payer assez d’argent  par mois pour louer un bureau. Il existe bien sûr des options alternatives plus pratiques : rejoindre un espace de coworking. Ces espaces de travail partagés vous permettent de louer votre propre bureau ou bien un bureau partagé. Ces bureaux sont déjà équipés alors vous n’avez plus à penser aux autres dépenses telles que le nettoyage de bureau, la connexion, etc.

Par ailleurs, il n’y a pas que des bureaux chez ces genres d’espaces, vous pouvez aussi opter pour une location de salle à Toulouse si besoin. Vu que c’est du freelance, vous pouvez surement  travailler de chez vous. Mais il y a encore des coûts à prendre en compte.

Même en travaillant à domicile, il est préférable d’avoir un bureau à dédié où vous pourrez vous concentrer, sans distraction. Cela signifie que vous devrez investir dans un bureau, une chaise ergonomique et d’autres fonctionnalités pour maximiser votre productivité. De plus, comme vous serez à la maison un plus grand pourcentage du temps, vous paierez probablement des factures plus élevées. En outre, vous devrez vous soucier de votre équipement, de votre site web, des logiciels à utiliser, etc.

Avez-vous le soutien financier pour lancer votre carrière d’indépendant?

Devenir indépendant commence rarement avec un flux de revenus déjà établi. Parfois, vous avez de la chance et vous êtes dans la situation de passer de votre emploi à temps plein à un poste d’indépendant, apportant avec vous une relation client solide. Mais très probablement, vous devrez faire le saut dans le freelancing sans aucune certitude quant à l’origine de vos revenus du mois prochain.

Alors, commencez à travailler en freelance en temps partiel : la nuit et le week-end par exemple,  pour vous établir. Ou bien assurez-vous d’avoir les fonds nécessaires pour subvenir à vos besoins pendant quelques mois. Le soutien financier peut provenir de votre propre épargne, de votre famille ou d’une ligne de crédit bancaire, mais sachez que vous devrez probablement vous financer pendant trois à six mois jusqu’à ce que vous atteigniez le revenu requis.

Avez-vous exploré des sources pour des clients potentiels ?

Devenir indépendant, c’est comme démarrer sa propre entreprise: cela nécessite un business plan. Vous devez comprendre le marché que vous ciblez et identifier les clients potentiels et leur profil. Quelle est votre proposition de valeur qui vous distingue de la concurrence? Comment allez-vous atteindre votre marché potentiel ? Comment comptez-vous vendre vos services? Avez-vous un budget marketing ou prévoyez-vous de faire des appels à froid ? Avez-vous un réseau développé pour atteindre ces clients potentiels ?

D’une manière ou d’une autre, commercialiser vos compétences sur les réseaux sociaux et les sites indépendants, envoyer des e-mails ou appeler nécessite un budget en temps et en argent.Une meilleure façon de réseauter c’est de vous rendre aux espaces de coworking. Bien que ce soit un endroit dédié aux professionnels, vous pourrez y rencontrer vos futurs clients ou bien votre futur partenaire. Pour organiser leur événement d’entreprise, celles-ci ont besoin d’une location de salle à Toulouse.