Le télétravail est une pratique de plus en plus répandue dans les entreprises. Un véritable mode de travail quotidien, ou une pratique ponctuelle, rare sont les employés qui n’ont pas expérimentés ce mode de travail. Pour les moins habitués, ces conditions peuvent entraîner des dérives contre productives. Cependant, les entrepreneurs l’adoptent régulièrement cette pratique, ce qui ne les empêche pas de lancer leur projet. Vraisemblablement, la bonne exécution du télétravail n’est qu’une question de rigueur et d’adoption de certaines règles. 

Le télétravail pour améliorer sa productivité

Les personnes qui pratiquent régulièrement le télétravail en témoignent tous, il se trouvent plus productifs que lorsqu’ils sont au bureau. Et ils ont raison, nombreuses sont les études qui l’ont prouvé. 

Une étude menée par Régus, un spécialiste des espaces de travail flexible, à montré que ce mode de travail permettrait de rapporter jusqu’à 123 milliards d’euros à la France.

Ce mode de travail permet de mieux gérer le rapport vie professionnelle / vie personnelle. Le stresse des transports diminue aussi drastiquement (évident quand on ne se déplace pas pour travailler).

Cependant, la plupart relatent une augmentation du nombre d’heures travaillées. Car nombre d’entre eux ont des difficultés à dire stop et à faire jouer leur droit à la déconnexion. Il faut donc se fixer des limites pour ne pas se laisser déborder par le travail. 

Surmonter la flemme du home office ponctuel

Délimitez votre espace de travail

Pour vous assurez une différentiation de la vie personnelle et de la vie professionnelle, distinguez votre espace de travail. Si vous disposez d’un bureau à part, c’est l’idéal. Cependant, si le home office est ponctuel dans votre activité, vous n’êtes pas forcément équipés. Trouvez vous une pièce à part, où vous limitez le passage de votre entourage afin de pouvoir vous concentrer. Prévenez vos proches de vos horaires de travail afin qu’ils ne vous sollicitent pas pendant ce temps là.

Ayez un planning et des missions

Encore plus qu’au bureau, définissez un planning de travail. Notez exactement vos missions du jour et tenez-vous-y. Vous pourrez le modifier en fonction de l’évolution de votre travail, comme si vous étiez au bureau. Cependant, si vous avez été interrompus plus que d’habitude, cela vous permet de savoir les tâches que vous devez terminer pour remplir vos objectifs quotidien.

Gardez vos habitudes de travail au bureau

Ce n’est pas parce que vous restez chez vous que vous devez vous comporter comme un dimanche. Alors pour éviter la procrastination, mettez vous dans de bonnes conditions. On se lève, se lave, se maquille et s’habille, comme si on allait travailler au bureau. Idem pour le petit déjeuner. On le prend avant de travailler comme quand on va au bureau. Pas de pauses interminables pour se préparer un long petit déjeuner sur les heures de travail. Prenez des pauses comme si vous étiez au travail.

Gardez le contact avec vos collègues

Pour éviter l’isolement, et la déconnexion de votre entreprise, restez en contact avec vos collègues. Faites des points régulièrement (pourquoi pas quotidiennement?) pour suivre leurs avancés et qu’ils suivent les vôtres.

Dites stop et déconnectez vous

Pensez aussi à déconnecter. Tout comme vous avez le droit de laisser votre téléphone professionnel au travail, vous pouvez librement éteindre votre téléphone et votre ordinateur quand vous êtes en télétravail. Le home office ne doit pas être synonyme de travail sur toutes vos heures de présence chez vous. Pour bien le vivre, le télétravail doit être encadré.