L’industrie textile a longtemps été l’un des moteurs de l’économie en France. Cependant, avec les innovations dans le monde du transport, le marché français c’est peut à peu effondré. Après 40 ans de décroissance et de fermeture d’entreprises, le textile est de retour en France.

Une forte décroissance depuis 1970

A l’origine, la création de textile se faisait en famille, et chacun mettait la main à la pâte. Mais au XIXe siècle, avec l’invention du métier à tisser mécanique et la machine à coudre, la donne change. L’industrie textile a suivi le mouvement d’industrialisation qui touche tous les domaines à l’époque. De grandes usines voient le jour, comme dans le Nord, avec l’usine de Roubaix, et dans l’Est.

Dans les années 1970, l’Asie a industrialisé en masse, pour permettre des coûts de production les plus bas possible. Couplé avec une main d’œuvre à bas coûts, il est vite devenu intéressant financièrement de produire le textile dans ces régions. Les coûts bas des transports ont rendu l’import des produits finis plus rentable que la production locale.

Cette nouvelle stratégie des marques a causé la fermeture de la majorité des usines textiles en Europe occidentale.

Investissement dans le luxe et les textiles techniques

Les seules usines qui ont survécu à cette décroissance sont celles étant spécialisées dans les textiles techniques. Les tissus ayant des sourcing bio, les tissus aux fibres intelligentes, les tissus à mémoire de forme ect tirent leur épingle du jeu.

La France restant la capitale mondiale de la mode, elle garde une notoriété concernant le textile, malgré la décroissance du secteur sur le territoire. Ces tissus plus techniques lui sont donc confiés : un gage de qualité que ne possèdent pas les pays d’Asie du Sud-Est.

Le pays a aussi fait ses preuves sur l’industrie du luxe. Nombreuses sont les grandes maisons de luxe à être originaire de France. Pour conserver cette réputation de luxe à la française, les marques ont continué à produire en France. Si ce n’était le cas, elles rapatrient de plus en plus leur savoir-faire dans leur pays d’origine.

De belles perspectives pour l’avenir du textile

Depuis 2008, l’industrie textile est à nouveau en croissance. Elle a connue cette année une croissance de 1.7%. Un chiffre qui soulage le secteur après plus de 40 ans de décroissance.

Et ce ne sont pas uniquement les bénéfices du secteur qui sont en augmentation. L’emploi connaît lui aussi une nouvelle croissance. Les créations d’emplois ont augmenté de 0.9% en cette même année dans ce secteur. Une augmentation timide mais très encourageante pour l’avenir.