Aujourd’hui en France, il n’est pas surprenant que de nombreux entrepreneurs se lancent dans le commerce en ligne de la cigarette. Avec l’utilisation croissante des e-cigarettes, le business est en plein essor.

Or, pour maximiser vos bénéfices dans cette activité, il est important de réfléchir à la façon d’où vous allez gérer votre approvisionnement.

Afin de vous aider au mieux dans cette décision, voici deux des méthodes de gestion de la chaîne d’approvisionnement les plus couramment utilisées dans la vente en ligne : La vente en gros et l’expédition directe.

Vente en gros de cigarette électronique et e-liquide

Il s’agit là d’acheter tout votre stock en gros auprès d’un fabricant ou d’un grossiste de cigarette électronique tel que Green Village. Cette méthode vous permet d’acheter vos produits à prix dégressif et vous permet par la suite de vendre ces produits à un prix plus élevé. Cela induit donc des marges de profit plus élevées.

Plus il y a de fournisseurs, plus y a de choix

Dans cette activité lucrative toujours à la hausse, sachez qu’il existe à l’heure actuelle plus de fournisseurs de gros en cigarette électronique et e-liquide que d’expéditeurs directs. Ce qui signifie qu’il y a plus d’occasions d’accorder votre confiance à différents fournisseurs si besoin est. Vous ne serez pas limités aux quelques expéditeurs directs qui subsistent sur le marché.

Il y a également un impact sur la diversité des produits auquel vous avez accès. Cette méthode d’approvisionnement offre plus de choix quant aux produits à vendre. Il s’agit de produits « validés par le marché » et vous n’aurez pas à vous lancer dans le test de nouvelles saveurs inconnues du public. Si vous n’avez pas pour objectif de prendre des risques sur ce poste-là, la vente en gros est plus appropriée. Il est alors plus judicieux de préférer choisir, notamment pour les e-liquides, parmi un panel de produit dont l’appétence du public a déjà été prouvée.  

Expédition directe de cigarette électronique et e-liquide

Voici maintenant une autre méthode de traitement des commandes de détail : L’expédition directe. De nombreux propriétaires d’entreprises l’adoptent car elle permet d’exploiter leur site e-commerce en toute légèreté. L’atout majeur de cette méthode, vous l’aurez compris, c’est que vous n’avez pas à gérer de stock !

Le processus est très simple : Lorsqu’un client passe une commande, le commerçant (vous) achète cet article auprès d’un fournisseur tiers (généralement un grossiste, un fabricant ou un agrégateur de livraison directe). Votre fournisseur expédie ensuite le produit directement au client. Cette étape sera totalement transparente pour vous. Vous n’aurez jamais à manipuler le produit lui-même ni à vous soucier de l’ensemble du processus d’expédition.

Plus facile pour démarrer :

Le faible capital de départ consiste à en faire le plus grand attrait de ce modèle commercial. Vous ne devez acheter un article qu’une fois qu’un client l’a commandé, ce qui vous permet d’économiser beaucoup d’argent qui serait autrement consacré au maintien des stocks.

Les faibles frais généraux deviennent minimes. Puisque vous n’avez pas à gérer les produits physiques, vous n’aurez pas à trouver/construire votre propre installation de stockage et à gérer un quelconque inventaire. Vous n’aurez pas non plus à vous soucier de l’ensemble du processus d’expédition, y compris le suivi des stocks et la gestion des retours et des expéditions.

Cela implique sur le long terme moins de risques financiers. L’absence de stock signifie que vous ne serez pas coincé avec des articles que vous ne pourriez pas vendre à un moment donné.

Chacune des méthodes possèdes ses propres avantages. En toute connaissance de cause, il ne vous reste plus qu’à choisir la solution la plus avantageuse en fonction de vos moyens et perspectives d’évolution.